nüagency rouvre ses portes le 04 janvier après des congés bien mérités et cette année aussi particulière qu’intense et pleine de beaux projets : c'est le moment de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur !

Cette année, nüagency s'est emparé du sujet brûlant du livestream notamment celui de son modèle économique. Pendant le premier confinement, les artistes y ont eu recours pour proposer un temps d'échange avec leurs fans ou un concert depuis chez eux. Cet élan de solidarité a été bien reçu et pour continuer sur cette lancée, de très nombreuses solutions ont émergé pour permettre aux artistes de créer ce lien. Dans la perspective de la rémunération des artistes, nous vous jugé utile de proposer un guide pour choisir la plateforme de livestream qui correspond aux besoins de chacun.ne.s, tandis qu'Emily a aussi publié un tribune chez l'IRMA en avril dernier "Live disrupté : 3 tendances et quelques pistes". Elle a aussi fait un live Instagram avec la FCMA et donné une masterclass à l'ISCOM sur le sujet entre deux interviews pour Stratégies et AFP.

Sur cette même période, nous avons continué à vous proposer des contenus avec un article de recommandations culturelles adaptées à tous les âges et des recos #RestezALaMaison tous les jours sur Instagram. Toutes ces pépites culturelles sont d'ailleurs à re-découvrir ici confinement ou non....

Cette année, nous avons poursuivi notre série d'interviews de professionnel.le.s de l'industrie musicale et culturelle. Résultat : 7 entretiens passionnants.
- Amélie Martin d'Indie Up
- Noémie Huard et Leslie de Gouville du Bureau Export
- Pierre Bertrand de la Cité Musicale-Metz
- Pascale Miracle et Maxime Thibault de l’IRMA
- Yves-Michel Aklé des Social Music Awards
- Emmanuelle Queroy du C ND
- Adélaïde Wojciechowski de la FCMA

Face à la crise sanitaire, nous avons adapté nos offres au plus près des besoins des artistes et structures et innové en proposant un service de conseil à l'heure en visio. Avec un outil de réservation directement sur notre site Internet, cette heure permet de répondre à leurs questions de stratégie numérique, d'outils, de positionnement et tout autre sujet de leur choix. Nous avons déjà accompagné une douzaine d'artistes et structures : Jelly Jelly Fire(pop) et Gelatine Turner(chanson/rap) (deux groupes managés par In the Sun Prod), Rémi Doumeizel(piano/classique), James IzCray(chanson gospel), Katel(chanson), le label Fraca!!!, VoXaXov, Œ(chanson), Sakate(rap conscient), Ride The Tiger(rock) et Ismaël Métis(rap).

Nous avons aussi adapté nos formations en distanciel dès le mois d'avril, ce qui a permis de continuer à intervenir pour nos centres de formations partenaires, tels que Illusion&Macadam (34), la Fédération Octopus (32), l'IRMA(75), Formassimo (69) et la FCMA (Suisse). Au total, nous avons formé plus de 200 personnes en 2020 ! Nous sommes également intervenues pour la première fois à la Cité Musicale de Metz (51), chez Appuy Culture à Ennezat (63) et au C ND à Pantin (93).

Enfin, malgré l'annulation du MaMA 2020, nous avons participé à de nombreuses conférences et événements, que ce soit en présentiel ou à distance : les Digital Days du Bureau Export pour parler de marketing digital, le MIL de Lisbonne sur les podcasts, l'émission "En-quête d'Info" de l'IRMA lancée pendant le confinement à laquelle Emily à participé deux fois (à revoir ici et ), le salon EdiTa organisé par la Fédération EIFEIL à Paris et le 5à7 sur le marketing digital organisé par le Studio des Variétés, le Fair et la GAM. Elle a aussi été interviewée par les podcasts 'Just in Tuned' et 'Le Son Dopamine'.

L'un des temps forts de cette année aura également été les Social Music Awards, co-fondé par Emily. Ces trophées récompensent les stratégies et contenus digitaux les plus créatifs de l'industrie musicale. La remise des prix a eu lieu le 10 décembre dernier lors d'une édition digitale. Ce premier rendez-vous a eu beaucoup de succès avec un très beau palmarès, un excellent comité des nominations et un jury de haute volée. C'est une initiative d'autant plus importante qu'il n'y avait jamais eu de prix pour valoriser les métiers de la communication digitale dans la musique.

Le bouleversement du COVID-19 a aussi été l’occasion de nous assurer que nous étions en ligne avec nos valeurs et d'interroger notre rôle et notre métier au regard des outils que nous utilisons. Il nous a ainsi semblé important de poser des mots sur un malaise croissant et de plus en plus partagé à propos du monopole des plateformes telles que Facebook et l'utilisation malveillante qui en est faite. A l'occasion de la campagne #StopHateForProfit, nous avons donc publié la tribune : "Le moment est venu de parler de Facebook". Pour faire suite à ce premier engagement, nous avons organisé un atelier gratuit, "Comment éthiquement intégrer Facebook dans sa stratégie numérique" et nos 3 sessions ont réuni quarantaine de personnes ! Nous avons également continué notre veille avec des revues de presse et un relais quotidien des actualités sur nos réseaux sociaux. Un sujet dont on n'a pas fini d'entendre parler alors qu'uneprocédure judiciaire contre Facebook pour abus de position dominante vient d'être lancée par la Commission Fédérale de la Concurrence américaine et 48 Etats. À suivre... Cliquez ici pour vous abonner à notre revue de presse.

En parallèle, l'année a aussi été riche pour les structures qui nous ont confié leurs stratégie numérique et community management. Ils ont continué d’avancer malgré tout : une stratégie payante avec de jolis succès à la clé.
- AM Art Films a produit 6 nouveaux films en 2020 et 9 films ont été sélectionnés dans 6 festivals internationaux. Enfin, AM Art termine cette année avec la version digitale d'un hommage à Antoine Tudal, organisé avec l'école de cinéma IMCA Provence.
-De son côté, ARB Music a sorti 3 albums : 'Afrique du Sud - Comptines, danses et berceuses', 'Mita Mita - Comptines et danses d'Afrique du Sud' et 'Danse avec moi à Kinshasa'. Sur la chaîne YouTube 'Comptines d'Afrique', qui a d'ailleurs dépassé les 800k abonnés, le label a continué de publier de nouvelles vidéos régulièrement. Enfin, en guise de surprise fin d'année, ARB a lancé 'Afrikagames - Yeba', un jeu pour les enfants de 3, 4 et 6 ans sous forme d'appli mobile que vous pouvez télécharger ici (Android) ou là (iOS).
- Au premier semestre 2020, EYE Art Foundation a également relayé ses 14 films/rencontres entre des artistes d'art contemporain et des élèves.

Nous sommes d'autant plus heureuses de travailler avec ces structures que nous avons pu les accompagner dans leurs généreuses actions de solidarité organisées pendant le premier confinement.
-ARB Music a proposé des contenus quotidiens sur tous ses réseaux sociaux pour occuper les enfants et a publié sur la vidéo tout à fait adaptée au contexte : 'Je me lave les mains'.
- EYE Art Foudation a lancé le projet #ConfinArt : des élèves ont dessiné leur objet indispensable au confinement, avant de se voir remettre en mains propres un tote-bag avec l'ensemble des dessins du projet. La fondation a aussi organisé l'opération 'Ordinateur pour tous', qui a permis d'offrir un ordinateur, nécessaire au travail à distance des enfants et adolescents, à 12 familles de Créteil (94).

Bref, une année haute en couleurs et une année 2021 qui s'annonce elle aussi riche, avec de belles rencontres et de chouettes projets à venir... Stay tuned 😉 (mais reposez-vous avant !)

Laisser une réponse