Nüagency est heureuse d’être partenaire de Music Up !, l’événement pour aller à la rencontre du monde musical de demain. La seconde édition de cet événement gratuit pour tous les passionnés de musique et d’innovation se tiendra le 9 décembre prochain à Paris. A cette occasion, nous avons donc rencontré Marion Duchemin, Clara Zlotykamien et Philippe Ruellan, co-fondateurs de cette association pour nous parler de l’événement, de leur campagne de crowdfunding et de la suite à venir pour leur association.

Pouvez-vous présenter l’association Music Up !, ses missions et l’équipe autour de ce projet ?

L’association Music Up ! est officiellement née le 1er avril 2017 mais son équipe et ses activités sont antérieures. Nous sommes un groupe de jeunes actifs, et l’on s’est rencontrés pour la plupart au sein du Master en Production musicale de l’EMIC fondé par Daniel Findikian. Le bureau de l’association est composé de Clara, Marion et Philippe, qui lui vit à Washington. Philippe et Marion faisaient autrefois partie d’une autre association dédiée elle-aussi à la musique. Alessia, Victor, Julie et Margaux font également partie de l’équipe pleine de motivation que nous sommes !

Quelle est la genèse de l’événement Music Up ! et à quels enjeux et besoins du secteur de la musique souhaitez-vous répondre ?

L’événement Music Up ! était initialement un projet d’études, dans le cadre de notre fameux Master en Production Musicale. Nous avions à l’époque fait le constat suivant : au sein de tous les salons pro de l’industrie de la musique, sont exposés des initiatives très intéressantes et prometteuses. Mais il manque toujours un interlocuteur dans le débat : le grand public ! Les passionnés de musique, qui ne sont pas forcément des pro, sont les premiers concernés, mais les salons musicaux leur sont souvent fermés. Music Up ! a donc pour ambition d’exposer et d’impliquer le grand public aux innovations passionnantes qui redéfinissent l’industrie musicale et vont à l’encontre du sempiternel “c’était mieux avant, l’industrie est morte aujourd’hui”. C’est notre côté fondamentalement optimiste !

Quels seront les grands temps forts de cette seconde édition ?

Le salon sera organisé autour de 3 thèmes en lien avec l’innovation et la musique, et chaque thème sera représenté par 2 start-ups. Sur cette base, nous proposerons 3 temps forts : des rencontres avec les start-up, des conférences et des concerts. Les rencontres start-up sont l’occasion pour le public de tester les nouveaux produits innovants, et de dialoguer avec ceux qui les proposent. Les conférences sont au nombre de 3, soit une par thème, le but étant de permettre au public de découvrir et échanger activement sur les nouveaux enjeux qui touchent le milieu de la musique, le tout avec des experts, et des passionnés. Et enfin les concerts, une bonne dose de musique live pour rythmer cette journée riche en échanges !

Vous avez réalisé une campagne de crowdfunding sur la plateforme KisskissBankbank pour mettre en place cette édition. Pourquoi ce choix de financement participatif pour un événement professionnel ?

Cette idée découle de notre souhait de proposer un événement gratuit. Organiser un salon de qualité nécessite des ressources et, en tant que jeune association, Music Up ! a besoin de soutiens financiers. Il nous a donc paru naturel de mobiliser nos proches, mais aussi les professionnels et passionnés de musique et innovation via une campagne de crowdfunding. Avec notre partenaire KissKissBankBank, nous avons pu rapidement monter cette opération de financement participatif et nous sommes particulièrement ravis de voir que c’est un succès !

Quels sont vos différents partenaires pour cette édition de Music Up ?

Nous avons de magnifiques partenaires cette année ! Abbey Road Institute France est un énorme soutien pour la 2e année maintenant, ils nous aident notamment à proposer de superbes contreparties. Dr. Groov et La P’tite Lucarne participent également à embellir l‘expérience que l’on offre à notre public.

En terme de communication, Mercury MCM s’occupe de toute notre stratégie sociale et nous sommes relayés par de précieux soutiens : EMIC et Elise News qui sont avec nous depuis le début. Next In Music, KissKissBankBank et bien sûr Nüagency nous ont rejoint cette année pour présenter notre projet ! Creatis nous aide également sur la construction du contenu, notamment pour les conférences.

Au niveau artistique, nous sommes entourés par Nuage&Cie, au sein duquel nous travaillons notamment avec Charlotte qui est notre graphiste. Le Sofa est notre partenaire sur une partie des artistes qui seront présents lors de l’événement. Nous étions également partenaires du Paris Aéroport Festival (co-organisé par Les Inrocks).

Nous en profitons pour remercier chaleureusement tous nos partenaires !

Prévoyez-vous d’autres événements ? Et une troisième édition de Music Up ! en 2018 ?

La réponse est oui ! Nous voulons faire de Music Up ! un événement annuel, en espérant qu’il grandisse chaque année, afin d’accueillir encore plus de start-up, d’artistes, de professionnels et surtout de public. Mais nous prévoyons également de commencer à mettre en place d’autres événements, qui auront tous pour point commun la volonté de rassembler le grand public autour de problématiques musicales. Nous voulons pour cela organiser des événements ponctuels, sur une thématique bien précise. Par exemple, nous pourrons organiser des visites de studios d’enregistrement, en alternant entre un studio renommé, et un petit studio sous les toits de Paris ! L’idée étant de démontrer qu’on peut créer de belles choses dans chacun de ces endroits. On espère aussi créer des événements en collaboration avec nos partenaires, pour se concentrer sur leur travail et leur(s) problématique(s).

Un dernier mot pour la fin ?

Un énorme merci à tous ceux qui nous soutiennent, et à tous ceux qui ont participé à notre crowdfunding, car c’est grâce à eux que la seconde édition de Music Up ! pourra avoir lieu, et on fera tout pour qu’elle soit à la hauteur de la confiance qui nous est donnée !

Vous pouvez suivre l’actualité de Music Up ! sur leur site Internet, Facebook, Twitter, Instagram et l’événement dédié.

Laisser une réponse