C'est avec un immense plaisir que nous accueillons une nouvelle fois un billet "guest" d'Ally Pitypang ! Nous avions déjà publié un premier article dédié aux subtilités d'Instagram pour les artistes, et nous réitérons l'expérience une nouvelle fois.

Ally a représenté nüagency au Forum des Musiciens le 1er octobre dernier où elle a animé un atelier sur la communication numérique pour les artistes et où elle a pu rencontrer et aiguiller des artistes en développement pendant toute une après-midi de speed-meetings. Elle nous livre son compte-rendu et quelques conseils précieux !

14457283_1163918753656562_3691827226181663405_n

Début octobre avait lieu le Forum des Musiciens organisé par le CRY à la clé saint germain. Des ateliers de plusieurs disciplines étaient mis en place pendant une après midi afin de permettre à des musiciens de recevoir des conseils de professionnels.

J'animais avec Nüagency l'un des deux ateliers de communication numérique proposés. Après une petite conférence où j’ai fait la connaissance de la plateforme streaming locale “Le Son du Coin”, c’était parti pour quatre heures de speed-meeting où tous les quart d’heures défilaient des musiciens aux horizons, projets et niveaux de développement différents.

J’ai beaucoup aimé l’exercice : pouvoir donner des conseils, rassurer certains sur leur communication déjà bien aboutie, faire des rencontres intéressantes aussi. Vingt minutes c’est très court et en même temps cela donne une idée sur qui sont les personnes avec qui on discute, en fonction de leur façon de se présenter, de poser les questions… Si au début je me fiais beaucoup à ce que mes interlocuteurs me disaient, je suis très vite aller consulter l’existant pour les conseiller au mieux. Si vous êtes musicien, n’hésitez donc pas à présenter un état des lieux précis de vos démarches pour recevoir des conseils vraiment personnalisés.

Certaines questions sont revenues dans l’après-midi, je me suis dit que j’allais faire un petit résumé car cela aiderait sûrement certains d’entre vous.

Je n'ai pas de présence sur le web, par quoi commencer ?

“L’aspect visuel est au moins aussi important que la musique que l’on produit. Parce qu’il faut savoir se vendre sur internet et ça passe avant tout par l’image.” Jeff co-fondateur de Tealer (source : A Nous Paris).

En effet, comme une pochette d’album, on va voir le graphisme de votre page avant d’écouter vos sons. Il est donc très important que vous réfléchissiez à l’image que vous souhaitez donner. Un bon moyen de trouver votre identité visuelle est d’abord de faire une recherche de références : mettez de côtés tous les visuels, musicaux ou non, que vous aimez. Ressortiront ainsi vos goûts et des tendances qui vous aideront à savoir dans quelle direction aller. Pinterest, qui possède des boards privés, est un excellent outil pour récolter et visualiser vos influences en un coup d’oeil.

moodboard-margaux-avril

Exemple du moodboard de Margaux Avril pour son clip Lunatique

N’oubliez pas qu’une communication numérique s’inscrit dans une stratégie globale, ainsi certains choix doivent être fait en fonction de vos objectifs.

De manière générale, Facebook semble être un incontournable avec 30 millions d’utilisateurs en France. Votre page mettra du temps à démarrer, invitez d’abord vos amis à suivre l’aventure, mais il est important de l’alimenter régulièrement et constituer une fanbase petit à petit au fil de vos concerts et rencontres.

Youtube et Soundcloud serviront bien sûr à héberger vos vidéos et sons.

Quels réseaux sociaux utiliser ?

Twitter a pour principale vertue de vous placer dans un monde fait d’instantanéité et de conversations, c’est un excellent moyen d’échanger avec son public et des professionnels à condition de le faire naturellement. Imaginez que vous êtes dans un bar à discuter tranquillement, évitez donc d’acoster toutes les personnes de la même façon, mais n’hésitez pas à prendre part à une conversation pour émettre votre avis.

Instagram est un réseau photo pour partager son quotidien, il permet également de mettre en avant vos influences graphiques. Je vous encourage à y publier des photos de bonne qualité pour profiter d’un maximum de visibilité. Snapchat peut devenir un genre de journal de vos journées grâce à sa fonctionnalité “Stories”. C’est donc bien de le développer en support d’une fanpage existante.

Ne négligez pas également les interactions en direct avec Periscope et le Facebook Live afin de donner rendez-vous à vos fans pour une session question réponse ou un petit showcase.

D’une manière générale, commencez avec Facebook et tout autre réseau avec lequel vous vous sentez à l’aise. Mieux vaut commencer avec un seul bien mis à jour, qu’être partout et ne pas les mettre à jour derrière.

A lire : Pourquoi et comment se lancer sur Instagram

Quoi publier ?

Chaque réseau a ses spécificités et il ne faut pas hésiter à interagir entre eux. Par exemple, si vous publiez un album photos d’un évènement sur Facebook, vous pouvez le mentionner sur Twitter. Vous allez bien sûr poster de manière instinctive vos actualités : concerts, nouvelles vidéos… N’hésitez pas à témporaliser vos actualités : annoncer en amont, éventuellement pendant selon le réseau social et puis après coup. Il faut pour cela créer et prévoir des contenus à poster : photos des répétitions, making of d’un clip…

Il faut également penser story telling et humaniser vos publications. Quelle image voulez-vous donner à vos fans ? Que voulez-vous partager avec eux ? Quelle spécificité de vous souhaiter vous mettre en avant ? Il peut s’agir de détails qui vous caractérisent ou de votre quotidien, vos valeurs…

N’hésitez pas à créer le rendez-vous avec certains contenus que vous pourrez publier régulièrement.

Enfin, n’ayez pas peur de faire de la redite entre certains réseaux pour les infos importantes, ce n’est pas forcément les même gens qui vous suivent d’un réseau à l’autre.

pomme

Exemple d’une bonne communication, l’artiste Pomme

Comment augmenter ma fanbase Facebook ?

Quelques conseils pratiques : poster régulièrement, si possible au moins deux fois par semaine avec une image ou vidéo car les publications avec un visuel sont celles qui fonctionnent le mieux. Regardez aussi dans les statistiques de votre page pour voir à quel est le moment où votre communauté est la plus afin de poster à cette heure là. Une fois que vous avez une petite fanbase constituée, vous pouvez les fidéliser en leur proposant de participer à certaines opérations : comme par exemple poster la photo de votre album au moment de sa sortie ou autre idée qui ferait sens avec l’ADN de votre projet.

Pour appuyer une sortie ou un temps fort, vous pouvez mettre en place ce qu’on appelle une “activation” : un concours, clip participatif… Attention tout de même à respecter les législations en vigueur (française et les conditions d’utilisation de chaque réseau social). N’hésitez pas à regarder ce que font les autres, musiciens ou marques pour avoir des idées et les adapter à vos besoins. Quelque soit la mécanique choisie, n’oubliez pas qu’elle doit être le reflet de votre musique et correspondre à la mise en avant de vos valeurs.

Est-ce que je dois payer sur Facebook ?

Vous pouvez effectivement faire de la publicité sur Facebook si vous avez un petit budget à condition d’avoir une stratégie globale de communication déjà bien mise en place, avec un objectif précis. Sinon, il y a de fortes chances que cette publicité soit un coup dans l’eau. Comme toute action que vous allez mettre en place, il faudra tester un peu pour voir les résultats et adapter la stratégie en fonction.

Où trouver des webzines qui pourraient être intéressés par ma musique et comment les contacter ?

Il n’existe pas de listes données sur Internet, cependant vous pouvez vous appuyer sur plusieurs supports pour en constituer une : les listes twitter, où paraissent les interviews de certains de vos autres collègues artistes…

Pour contacter des webzines qui parlent du style de musique que vous produisez, n’oubliez pas qu’ils sont très sollicités. Faites un mail ciblé et personnalisé, il aura ainsi plus de chance d’être lu et d’attirer l’attention. N’hésitez pas également à relancer au bout de quelques temps si vous n’avez pas eu de réponse.

Et si vous avez les moyens, n’hésitez pas à faire appel à un attaché de presse.

Nüagency donnera une formation sur "Facebook de A à Z" le 28/11 et "Twitter de A à Z" le 29/11 à l'IRMA (75) et interviendra au Sax à Achères (78) pour un atelier "30 conseils pratiques pour les musiciens" le 10/12.

Laisser une réponse