Nous accueillons aujourd’hui sur le blog de nüagency le premier billet “guest” de quelqu’un que nous aimons beaucoup pour sa gentillesse, son intelligence et sa rigueur professionnelle : la blogueuse, photographe et dénicheuse de talents, j’ai nommé Ally Pitypang. Certains d’entre vous la connaissent déjà,  son blog est un petit régal pour qui veut s’ouvrir l’esprit. Et comme Ally est aussi Community Manager, il paraissait évident que ses conseils sur Instagram avaient naturellement vocation à être partagés avec les artistes qui nous lisent. Bonne lecture.  

De plus en plus d’artistes partagent leur quotidien sur Instagram, ce réseau social photo devenu aujourd’hui incontournable avec ses 300 millions d’utilisateurs actifs dans le monde et 5,5 millions en France. Oui mais voilà, Twitter, Facebook, Instagram… Les réseaux sociaux se multiplient et vous vous demandez pourquoi gérer un réseau de plus ? Il ne s’agit en réalité pas de vous imposer d’être sur tous les fronts mais de mieux comprendre le rôle de chaque réseau afin de choisir en tout état de cause ceux avec lesquels vous serez le plus à l’aise et qui conviendront le mieux à vos besoins.

Instagram possède un important taux de pénétration du marché français (76% des utilisateurs français se connectent une fois par jour et 85% postent au moins deux photos par semaine) et il a un fort pouvoir prescripteur (58% ont eu envie d’acheter un produit partagé sur Instagram vu sur une publication). Être présent sur ce réseau social ne vous permettra pas d’être connu du grand public comme par magie mais vous permettra de fidéliser vos fans en ayant un lien quotidien avec eux.

Vous êtes déjà sur Instagram sans le savoir

Si vous avez déjà quelques concerts à votre actif ou un album, il est possible que vous soyez présent sur Instagram sans le savoir. En effet, les sujets présents sur les photos sont référencés à l’aide de hashtag et la géolocalisation permet de déterminer le lieu de la prise de vue. Ainsi, si vous tapez votre nom sous forme de hashtag ou cherchez les salles dans lesquelles vous avez déjà joué, vous aurez peut-être la surprise de trouver des photos de vous. Examiner cette présence pourra déjà vous donner une idée de ce que vos fans ou les gens qui vous découvrent disent de vous. Vous pourrez également vous servir de ces photos en les repartageant, on dit “regramer”, après un concert pour remercier le public, à condition bien sûr de créditer l’auteur. Si vous ne trouvez rien sur vous : pas de panique, tout reste à faire ! 

Promouvoir votre projet sur Instagram

Être présent sur Instagram implique une certaine affinité avec l’image. Si vous êtes hésitants, faites des tests, regardez les photos que vous aimez, cela vous aidera à affiner votre style et surtout, n’abusez pas des filtres ! 

Avant de partager vos photos tout azimuts, posez vous afin de réfléchir à la communication digitale globale que vous souhaitez mettre en place afin que vos publications s’inscrivent dans cette lignée. Vous gagnerez en cohérence en renforçant ainsi l’image de votre projet. 

Voici quelques idées pour vous aider

Mettez en avant votre travail 
Rappelez vous qu’il est important à chaque fois de temporiser votre communication. Pour chaque actualité que vous préparez, vous pouvez en partager les coulisses, annoncer la sortie puis faire vivre l’après… Ainsi lorsque vous travaillez sur un album ou une tournée, vous pouvez partager les coulisses du processus de création. Cela permettra à vos fans de voir que vous êtes toujours là et que vous travaillez même quand vous n’êtes pas sur le devant de la scène. Photos en résidence, en studio, séances de travail en collaborations, promo… La coutume veut que les photos soient publiées en temps réel mais certains “trichent” en faisant des archives et en les diffusant en temps voulu pour annoncer petit à petit la sortie d’un album ou autre. A vous de voir ce qui convient le mieux par rapport à votre calendrier de communication.

Partagez des photos personnelles 

Sans forcément distiller les détails de votre vie privée, les fans adorent comprendre ce qui se passe dans votre tête et en quoi le quotidien influe sur votre processus artistique : vos animaux, vos enfants (même de dos), des photos de vos vacances… A vous de choisir ce que vous voulez partager ou non. C’est un bon moyen pour eux de mieux vous connaître et de s’identifier à vous. N’hésitez pas à partager vos valeurs, inspirations, rencontres et surtout des photos de vous !

Remerciez les fans 

Comme on l’a vu, “regramer” peut être une façon de remercier les fans. Vous pouvez les inciter à participer (réaliser des artworks, se prendre en photo devant votre affiche…), les remercier d’être venus à un concert, d’avoir acheté votre album, libre à vous d’instaurer la relation que vous voulez entretenir avec eux. 

La vidéo 

Instagram permet de partager des vidéos de 15 secondes, vous pourrez par exemple publier un teaser de votre clip. Si c’est ce format qui vous intéresse le plus, sachez qu’ils existent d’autres réseaux plus adaptés pour la vidéo mais dont les particularités sont encore différentes.

L’intérêt des hashtags 
Les hashtags sont très importants car ils permettent aux autres utilisateurs de trouver des photos sur une thématique donnée. Il est donc conseillé de décrire le contenu de votre photo avec des hashtags. Ils sont aussi parfois détournés pour donner une humeur ou une pensée. Certains hashtags sont universels comme #Tbt pour Throwback Thrusday qui consiste à partager un souvenir du passé, #NoFilter pour les photos sans filtres…  

Et maintenant ?

Maintenant que vous avez le contenu, reste à acquérir quelques bonnes pratiques pour utiliser le réseau de manière optimisée : savoir comment interagir avec votre communauté, suivre des gens à votre tour, liker, identifier des personnes dans vos photos… Vous pourrez également partager certaines de vos photos Instagram sur Facebook ou sur Twitter pour montrer votre présence sur le réseau. Il faudra vous approprier son utilisation, observer les différentes fonctionnalités et possibilités possibles. 

Si vous voulez en savoir plus et allez plus loin, n’hésitez pas à suivre les formations de Nüagency qui sont plein de bons conseils.

NDLR : La formation “Instagram de A à Z” aura d’ailleurs lieu à l’IRMA le 13 avril 2016 et les inscriptions sont ouvertes.

Laisser une réponse